1813012103.1677ed0.25ab0028a4014362acb7e6acded32648

Jeunebobo, du Châtelain à Instagram

Rencontre avec celui qui interview les artistes via ... sa story Instagram !

Capable de passer d’un projet à l’autre comme de couleur de cheveux, Jeunebobo nous a reçu dans son quartier du Sablon. C’est cependant au Châtelain qu’il a trouvé ses origines de bourgeois-bohème.

Impossible d’être Bruxellois et amateur de Hip-Hop sans connaître Jeunebobo. Polyvalent et passionné, on peut l’apercevoir lors des soirées BSMNT et des Apéros Chill qu’il co-organise, dans ses clips de rap (pour lequel il se donne moins de temps pour le moment) et surtout dans SLIDEINMYBM, son idée originale d’interviews d’artistes sur Instagram.

Tout a commencé à partir de 2011, quand il organisait des soirées dans la boutique de sa mère, située au Châtelain, le repère des bobos Ixellois.

Au départ, il y avait 12 personnes, puis 24, puis 80, puis 120. On était plus nombreux sur le trottoir que dans le magasin

Il a passé beaucoup de temps dans le quartier du Châtelain. Il observait. Mais il ne leur ressemblait pas tout à fait, notamment physiquement.

Je m’y sentais bien, et en même temps, pas vraiment. Donc bobo, oui. Mais pas seulement

Au-delà du bourgeois-bohème, c’est quoi un bobo ? Le « Jeune » vous donne son avis dans la vidéo qui suit. Et plein d’autres détails.

ÉCRIT PAR LEOPOLD DARCHEVILLE – REALISÉ PAR THOMAS HADJI / © 2019, WHITE TEES