1813012103.1677ed0.25ab0028a4014362acb7e6acded32648

Mais qui est Eddy Ape ?!

Un artiste que vous devez connaître.

Eddy Ape est un jeune artiste bruxellois au style propre à lui : un doux cocktail de chant et de rap, teinté d’une touche de soul. Il nous parle de de Tekken, et de l’arrivée de LeBron chez les Lakers. Rencontre – sucrée, comme l’ananas – avec Eddy Ape, le rappeur le plus smooth de la capitale.

C’est au rooftop du Jam, hôtel branché de la capitale, que Eddy nous rejoint. Toujours souriant et d’un naturel avenant, c’est avec humour qu’il nous raconte l’origine de son nom de scène.

Au contraire de la majorité des artistes qui choisissent un blaze en référence à quelqu’un ou quelque chose qui les inspirent, l’artiste bruxellois a opté pour une personne qu’il détestait : « Vu que je suis un geek, il y a vraiment une personne que je haïs plus que tout : Eddy Gordo de Tekken ! ». Ce fameux personnage tristement célèbre pour ses coups très fourbes.

Pour le Ape – singe en anglais -, je trouvais ça cool d’avoir un nom composé et c’est l’animal avec lequel je partage le plus de valeurs dans sa symbolique : la paix, la liberté et la spontanéité

Rappeur à la base, Eddy est convaincu par ses amis de commencer le chant après qu’ils l’aient entendu chanter sur le refrain de son titre « Voyage ».

J’étais le genre de mec à juste chanter dans ma douche, j’avais pas assez de confiance pour faire ça en cabine

Très influencé par le jazz et la soul, ce gain de confiance lui a permis de se rapprocher de ce qu’il a toujours eu envie de faire : chanter. Sa rencontre avec un producteur appelé Ekany débloqua son potentiel.

Le producteur belge Ekany ou Black Bouddha

Ekany, ce gars est définitivement tombé du ciel, c’est le Black Bouddha !

Un an après la sortie de son premier opus Smooth Radio, Eddy nous annonce la sortie de son projet commun avec Ekany, 20/20. Entièrement produit par le Black Bouddha, cet EP s’installe sur une vibe très « future beats ». Les fanas de Smooth Radio n’auront rien a craindre, selon le Ape : « Je suis toujours dans le mood de Smooth Radio. Ce qui a vraiment changé, c’est la collaboration avec Ekany, qui arrondit les angles en quelques sortes ».

Eddy étant un fana de basket-ball, il était impossible pour nous de passer à côté de LA fameuse question : « LeBron chez les Lakers ? » Il reste perplexe : « Je n’ai absolument rien compris dans ce move. Si les Lakers n’annoncent pas l’entrée d’une autre superstar dans le rooster, ça craint très fort pour cette année. LeBron a besoin de mecs qui shootent, il n’y a personne qui shoote là-bas ».

Quoi qu’il en soit, je fais partie de la « LeBron Nation », je le suivrai n’importe où !

Son mot de la fin ? Différent, mais reconnaissant : « Je termine toujours par « love » mais aujourd’hui, je vais dire « merci », pour l’invitation ».

ÉCRIT PAR DAVID MOUAMBA – PHOTOS DE THOMAS HADJI / © 2019, WHITE TEES