1813012103.1677ed0.25ab0028a4014362acb7e6acded32648

La BW, le million ou rien

D’un délire sur Snapchat, ils ont créé leur groupe de rap et cumulent déjà des millions des vues.

Nezare, Sabri, vous ne les connaissez peut-être pas encore pourtant ils cumulent déjà des millions de vues. D’un délire sur Snapchat, ils ont su créer un vrai business en lançant leur groupe – La BW – et en sortant plusieurs clips de qualité.

Le rendez-vous avec leur manager est pris. Nous nous rencontrons sur une jolie terrasse ensoleillée bruxelloise, juste avant un bon match de Coupe du Monde. Très vite, entre deux grenadines et plusieurs cuisses de poulet, les deux acolytes et Wassim – leur manager donc – nous expliquent comment tout a commencé.

Wassim : « Ils avaient l’habitude de chanter sur du PNL ou autre, ils faisaient le show et puis j’ai décidé de les snapper et de partager ça »

Très vite, les réseaux sociaux de Wassim s’embrasent, lui qui a un pied dans l’événementiel reçoit de nombreux messages d’encouragements quant à ses futurs protégés.

Wassim : « C’est à ce moment-là que j’ai décidé d’aller les enregistrer »

Le lendemain, après leur avoir demandé de préparer un petit texte, il les amène au studio d’enregistrement d’un ami et c’est là que tout débute pour eux.

Très vite, ils sortent, Oh Na Na, qui dépasse rapidement le million de vue. Une grosse performance pour un tout premier clip.

La suite ?

« Je me concentre sur mes études » dit Nezare. Sabri, lui, est dans le sport et est déterminé à continuer dans cette voie : « Avant de faire de la musique, j’étais basketteur professionnel, je jouais à Mons, en division 1 ».

Pas mal pour les deux jeunes garçons qui laissent encore planer le doute quant à leur lien de parenté. Frères ? Cousins ? Amis ? Nezare se contentera de dire que : « Dans tous les cas, on se connait depuis très longtemps ».

ÉCRIT ET REALISÉ PAR THOMAS HADJI ET GANDHI « RIFA » LOKONDO / © 2019, WHITE TEES